A bientôt, Bushman

A bientôt, Hottentot
Ils préservent les éléphanteaux
A bientôt, nègre de trot

A bientôt, pygmée
Ils préfèrent les chimpanzés
A bientôt, nègre des forêts

A bientôt, Falasha
Ils ne se passent plus d’orange de Jaffa
A bientôt, nègre de la thora

A bientôt, Zanj
Ils sauvegardent la ganga unibande
A bientôt, nègre du Gange

A bientôt, aborigène d’Australie
Ils protègent les diables de Tasmanie
A bientôt, nègre des colonies

A bientôt, saramaca
Ils couvent davantage leurs plants d’arabica
A bientôt, nègre du Guyana

A bientôt, homme des cavernes
A bientôt, vestige de moi, lanterne
Que le ciel de nos ancêtres vous soit plus fraternel

Les nègres de ville s’inactivent
Les nègres civilisés s’esquivent, de dérives en dérives
A bientôt, nègres de trop, on arrive

Bienvenue à toi, black
Ils adorent tes délires et tes micmacs
Bienvenue à toi, tête à claques, fesses à mac

Be the first to comment on "A bientôt, Bushman"

Leave a comment