60 ans de prison pour avoir tiré dans un mur !

Stop à la violence conjugale !

Stop à la justice raciste, sexiste et classiste

aux Etats-Unis comme ici !

En 2010 en Floride, Marissa Alexander, une femme noire vivant en Floride, a tiré un seul et unique
 coup de feu dans un mur pour faire fuir son ex époux, Rico Gray, qui a menacé de la tuer, et l'a
frappée ce jour-là. Fou de jalousie, il avait été pris de rage pour des SMS vus sur le portable de Marissa A.

Déjà connu pour des violences envers elle, ainsi qu'envers d'autres de ses anciennes compagnes,
comme en témoigne ce document montrant ses condamnations pour violence conjugale ( #sdfootnote1sym )
, il a lui-même avoué, dans sa déposition à la police en 2010, avoir frappé 4 de ses compagnes,
dont Marissa A., avant de revenir sur ses déclarations2 ( #sdfootnote2sym ).

Malgré cet historique pour le moins chargé, la justice de Floride a considéré que Rico Gray était
la victime, et Marissa Alexander l'agresseur. Il est reproché à cette dernière d'avoir préféré tiré
 dans un mur, alors que les enfants de Rico étaient présents dans la maison
(quoique dans une autre pièce), plutôt que de
“fuir”, alors qu'une loi en Floride nommée “Stand on your ground” permet l'usage d'une arme en cas
d'agression subie, et qu'indépendamment de cette loi, il existe toujours le fameux argumentaire
de “légitime défense”, appelée “Self defense” aux Etats-Unis.

Sûre de son bon droit, Marissa Alexander a plaidé non coupable, mais s'est vu refuser l'argumentaire
de la légitime défense. Elle a été condamnée en 2012 à 20 ans
de prison, alors que personne n'a été blessé...excepté un mur. Le jury qui l'a condamné a délibéré
pendant seulement 12 minutes ! Alors que Marissa Alexander est
condamnée à de la prison, son mari violent obtient la garde de leur fille, comme s'il n'avait rien
fait de mal.

Lire la suite sur CHRONIK D'UN NÈGRE INVERTI

Be the first to comment on "60 ans de prison pour avoir tiré dans un mur !"

Leave a comment