50 des rockers noirs les plus influents. Partie 1

Toujours dans le dessein de faire découvrir tout un pan de notre culture nègre, méconnue, sous-estimée ou niée, j’ai pensé qu’il était précieux de traduire des documents, articles afin de faire partager les informations retenues par une petite caste de privilégiés, de connaisseurs. Il existe tout un monde là dehors, dont nous ignorons jusqu’à l’existence. Pendant très longtemps, j’ai cru que le rock se réduisait à un univers de blancs. Jimmy Hendrix était l’exception. Et puis, un jour j’ai écouté Thin Lizzy et je me suis mis à la basse. Un jour prochain, l’on vous expliquera que l’homme noir n’est pas non plus entrer dans l’histoire du rock. A défaut d’avoir été tout simplement son initiateur. Notre histoire est aussi riche que nous ne sommes pauvres d’esprit.

 

Si vous voulez cacher quelque chose à un noir, mettez-le dans un livre.

 

 

 

 

Je me contente simplement de traduire l’excellent travail d’ Ebony March.

 

 

….

 

 

picture-155828-1313928285Ebony March est spécialiste de la musique et contribue très souvent sur guitarworld.com
Dans le cadre du Mois de l’histoire noire, j’ai compilé une liste de quelques vrais pionniers de lla musique les hommes noirs et femmes qui ont aidé à créer, tailler et innover dans cette musique rock dynamique.

 

 

50. Lynval Golding. C’est l’un des guitaristes derrière le son caractéristique de The Specials. L’influence de Golding sur le ska est toujours ressentie jusqu’aujourd’hui, inspirant des groupes allant de No Doubt aux Walkmen.

 

50 specials

 

 

 

 

49. Santigold. Santi White est parmi le nouveau style des gosses noirs qui ont rejoint la culture rock indie, mais l’a adaptée. Connue professionnellement comme Santigold, elle définit son style musical comme influencé par les Pixies jusqu’à Fela Kuti. Aussi, cette artiste active s’est associée créativement avec Julian Casablancas (the Strokes) et le mega-producteur Mark Ronson.

 

49 santigold

 

 

 

48. Murray Lightburn. On se réfère à lui comme « Le Morrissey noir », mais Murray Lightburn est plus que cela. Il est le chanteur et guitariste du groupe d’indie rock de Montreal les Dears. Sa voix sombre a fait qu’il se détache des afflux de groupes Shoegaze comme les Killers, Editors et les Antlers.

 

48. gang-of-losers

 

 

 

47. Seu Jorge. Le chanteur guitariste afro-brésilien rock folk qui sort des tubes dans sa langue portugaise n’est pas seulement talentueux mais c’est aussi un incroyable interprète. Souvenez-vous de son ode à David Bowie de The Life Aquatic avec Steve Zissou ? Epoustouflant !

47 .TheLifeAquaticStudioSessions

 

 

 

46. Lisa Kekaula des BellRays. Vous voulez un peu d’excitation dans votre vie ? Alors allez à un concert des BellRays. La chanteuse Lisa Kekaula est un tourbillon de feu brûlant sur la scène dans un genre qui fera qu’on la regardera dans 50 ans avec stupéfaction.

46 The-Bellrays-Fire-On-The-Moon-538907

 

 

 

45. Kele Okereke. Ah, les anglais : le chanteur énigmatique de Bloc Party était un souffle d’air frais parmi les hipsters minces porteurs de cravate et de ceinture blanche des groupes nés du boom des années 2002-2004. Le style pragmatique au micro d’Okereke est cool et féroce. Hors de scène, il est aussi provocateur : Okereke est un brillant défenseur des droits de l’homme. Les fans devraient aussi se souvenir de son clash avec les frères Liam et Noel Gallagher d’Oasis.

45 Kele_-_The_Boxer
44. Ice T. avant “Ice aime CoCo” avant « New York, unité spéciale », Ice T  était un rappeur gangsta controversé devenu chanteur de Body Count. Le groupe a sorti en 92, « Tueur de flics » qui a fait éclater une terrifiante campagne de la presse de caniveau de droite, qui a finalement conduit à l’interdiction du morceau de l’album de Body Count. Mais, les retombées étaient agréables pendant que cela a duré.

44 body count

 

 

 

43. Follow For Now. Même si ce groupe d’Atlanta n’a sorti qu’un seul album, c’était assez pour engranger un énorme crédit pour rivaliser avec ses contemporains comme Fishbone et Living Colour.

43 FFM

 

 

 

42. Jean Beauvoir. C’est l’un des membres fondateurs des Plasmatics et ensuite, il est devenu un artiste solo vendeur d’albums et un très respecté responsable musical. Mais les fans se souviendront de Beauvoir pour sa  coupe de cheveux  à la Mohawk blonde et ses collaborations avec KISS, les Pretenders et Eurythmics.

42

 

 

 

41. Skin (Skunk Anansie). Née Deborah Dyer à Brixton en Angleterre, Skin a stupéfié les foules qui n’avaient été exposées qu’à des rockeuses. Elle avait un crâne rasé, était presque toujours vetue de cuir et ressemblait à une réincarnation de Grace Jones. Mais ses talents ne s’arrêtaient pas à son allure; Skin, comme chanteuse, est intemporelle. Elle peut crisser et hurler avec les meilleurs. Une nouvelle génération de fans de musique ont découvert Skunk Anansie à travers l’usage de ses chansons dans les films comme Sucker Punch.

41 skin

 

 

 

40. Cody Chesnutt. Même s’il a été dit qu’il abandonnait la musique pour aller en Floride élever sa fille, le rocker Cody Chesnutt a laissé une empreinte dans l’industrie musicale. Il a engrangé une fan base très fidèle (Inclus Thom Yorke) à travers ses tournées et les rôles dans les films comme Charlotte Sometimes. Il était aussi le gars qui a crashé la vidéo des Strokes pour Last Nite. Chesnutt a mélangé la funk de Curtis Mayfield avec le rock rude des Black Keys et Kings of Leon.

40 cody

 

 

 

39. Carter Beauford, Boyd Tinsley, LeRoi Moore du Dave Matthews Band. Pour certains, un violoniste et un saxophoniste ne peuvent être des sources de groupes influents de rock. Mais Tinsley et feu-Moore (mort en 2008) sont les membres de l’un des plus grands groupes de musique à avoir creusés le sillon ? établi par les Grateful Dead.

39

 

 

 

38. Living Colour. Certains groupes arrivent juste au bon moment et remplissent les besoins de ceux qui les écoutent. L’explosion de Living Colour dans la scène musicale dans les années 80 a montré au monde que les gens étaient prêts pour un groupe à succès totalement noir qui pouvait rocker aussi dur que ses pairs blanches. Vous pouvez l’entendre dans « Cult of Personality« . La musique de Living Colour est dans ta face mais le message va droit à ton cœur.

38

 

 

 

37. Wesley Willis. Peu de personnes savent qui est ce type très intelligent qui a passé une bonne partie de sa vie à se battre contre la folie (il a été diagnostiqué schizophrène). Mais pour ses fans, il est un des talents que le rock expérimental n’ait jamais produit. Willis était Biz Markie: une sorte de grand gars idiot qui écrivait simple mais de formidables chansons comme « Alanis Morrissette » et « Suck a Camel’s Poody Hole« . Son travail lui a rapporté le respect de Beck et des Beastie Boys, pour nomm quelques uns. Willis est mort en 2003.

37

 

 

 

36. Neville Staple. C’est le chanteur de musique ska, les Specials. Son style vocal unique sera plus tard vu comme précurseur du rap. Staple a aussi influencé les rockeurs de la Ivy League Harlem Shakes et Jonathan Fire Eater.

36

 

 

 

35. Randy Jackson. Les gens oublient souvent la contribution de Randy Jackson à la musique rock. Heureusement, nous avons le mec lui-même pour nous le rappeler chaque semaine comme un juge sur American Idol. Il était un musicien de studio dans le supergroupe Journey. Il est un bassiste respecté qui a partagé les  scènes à côté de Carlos Santana et Whitesnake. Jackson a étendu sa marque comme le créateur d’America’s best dance crew », un show qui lui permet de découvrir et propulser les talents dans un nouveau champ créatif.

35

 

 

 

34. Clarence Clemons. Le bras droit de Bruce Springsteen était un saxophoniste très respecté. Mais c’était son passage audacieux au grand écran dans les films comme Bill & Ted’s Excellent Adventure qui ont pavé le chemin pour permettre à d’autres musiciens de faire la même chose. Clemons est mort des complications d’une attaque cardiaque en 2011.

 

34

 

 

 

33. Ike Turner. Il n’est pas loin des polémiques. Le cerveau Ike Turner avait une vision qu’il serait connu et a rendu cette vision réelle – avec une petite aide de sa femme, Tina. Après avoir découvert sa dame et refait son image, Turner a conquis le monde, n°1 des charts pendant un moment. Bien sûr, la bataille du chanteur guitariste dans sa vie personnelle avec son addiction à la drogue ruineront finalement son personnage public. Heureusement, sa musique tient debout d’elle-même.

33

 

 

 

32. Bootsy Collins. Il est le bassiste dont le surnom est synonyme de cool, style provocateur et humour. Le jeu de basse de Bootsie a été entendu dans les disques de James Brown et Parliament Funkadelic et sur des collaboration avec Fatboy Slim et Dee-Lite. Son jeu de basse a un style vraiment sale (et je veux dire de la meilleure façon), le rendant commercialement viable et profondément crédible comme membre de l’élite musicale.

32

 

 

 

31. Curtis Mayfield. Son influence a été ressentie par chacun des rappeurs gangsta au chanteur guitariste Alan Wolstrup du groupe de Los Angeles alternatif, acid7. C’est un héritage merveilleux pour Mayfield. Le pionnier du soul funk était prodigieux avec sa guitare. Il a aussi le don de raconter les histoires des siens au monde qu’ils n’auraient jamais connues autrement. Son génie est étendu, des chansons comme “Pusher Man” et “Freddie’s Dead.”

31

 

 

 

30. Tom Morello. Connu pas seulement pour son brillant jeu de guitare mais aussi pour ses idées politiques, Morello est un vrai mec de la Renaissance. Il a aidé à façonner une décennie comme guitariste de RATM. Son travail a poursuivi avec Audioslave et the Street Sweeper Social Club. Mais son attaque ne s’arrêtait pas là: il a imprimé sa marque dans l’industrie du film avec un rôle en 2001 dans Made,  et plus tard avec des chansons pour le film Iron Man.

30

 

 

 

29. Bob Marley. Il est la raison pour laquelle les gosses dans les banlieues ont même su que la musique Reggae existait. Son immense popularité a poussé même des rock stars comme Eric Clapton à interprêter sa musique. Sa voix avait un ton constant et apaisant, accompagnée de son jeu de guitare ferme. Jamais avant ni après le reggae n’a été aussi populaire.

29

 

 

 

28. Toshi Reagon. Toshi Reagon a du poids, et non, ce n’est pas une pique. Ce phénomène musical féminin est une guitariste accomplie et une chanteuse intelligente qui peut tourner une phrase comme personne dans le business. Elle scande ses lyrics avec le même humour et l’énergie qui a fait le Riot Grrrls des années 90 si populaire. Cependant, Reagon est encore forte. L’un de ses meilleurs efforts ? Le théâtral mais sensuel morceau “Scorpio.”

28

 

 

 

27. Tracy Chapman. Elle est l’un des mieux évoqués musiciens de folk rock depuis Bob Dylan. Les gens s’étonnent de ses dreadlocks et son androgynie singulière. Mais c’est sa voix – ce style de chant gracile – qui a plu à ses fans et qui fait d’elle, un sujet de discussion, même encore de nos jours.

27

 

 

 

26. The Roots.Ce groupe de musiciens éclectique a surpassé chaque paramètre que la musique a établi. Ils ont collaboré avec Joss Stone, Erykah Badu et le très influent rocker noir, Cody Chesnutt. Hollywood a aussi repondu à l’appel : la musique des Roots est apparue dans des blockbusters comme Superbad et sur « Chappelle’s Show » de Comedy Central. Recemment, Les Roots font des vagues (et les unes) comme le groupe irrévérencieux sur Late Night avec Jimmy Fallon.

 

26

 

 

 

 

… A suivre : les 25 premiers

 

 

 

Osez le bon sens !

YDM

 

Be the first to comment on "50 des rockers noirs les plus influents. Partie 1"

Leave a comment