21 mai 2018

santé à toi ! merci ! et au plaisir !

le temps s’oxyde sur ma pelure négroïde, et en ce soir de biture, quand l’esprit enfin se fissure sur un cumul de remarques stupides, de tumultes nés d’hiérarques insipides, je…