10 raisons de ne pas leur offrir un chien

1- Un chien coûte cher à l’achat et à l’entretien

La crise nous rappelle tous les jours qu’il faudra faire des coupes dans les budgets familiaux et éviter des dépenses superflues.

Un animal de compagnie est la dépense superflue par excellence.


2- Le suivi sanitaire d’un chien coûte cher

Les vaccinations, les médicaments pour lutter contre les maladies et les parasites, les checkups annuels, cumulés à leur durée de vie et vous mesurer la quantité d’argent qui s’évanouira de votre poche.


3- Un chien pourrit vos soirées en semaine et vos weekends de détente

Tous les soirs, il faudra le promener, hiver comme été, pour leur bien-être et pour votre plus grand malheur. Vous tomberez toujours sur d’autres personnes comme vous, qui promènent Medor et il s’en suivra des concours d’aboiements, de gesticulations canines assez désagréables lorsqu’on sort du travail fourbu.

Pour tout déplacement, vous devrez prévoir une solution d’hébergement pour lui. Cela veut dire, tanner vos voisins, amis ou des membres de votre famille pour qu’ils s’en occupent en votre absence. Et si vous comptez l’emmener avec vous, il faudra avoir un véhicule assez spacieux, une cage, de la nourriture et de l’eau et surtout, vous assurer qu’il sera toléré dans votre futur lieu d’hébergement.


4- Un chien ne vous aime pas

Il aime celui qui lui donne à manger. D’ailleurs, vous serez dégoûté le premier jour de votre divorce, quand vous passerez récupérer vos enfants pour le weekend et que vous verrez votre cher toutou s’ébrouer gaiement dans les bras de votre remplaçant.

Si en plus de cela, il lui refile du royal canin en lieu et place de vos habituels restes, vous êtes foutu : il risque de ne pas vous reconnaître !


5- Un chien vous met à nu face au public

Quelle image on aura de vous en vous voyant promener votre pitbull chaque soir parce que Kevin adorait les molosses ou votre caniche parce que Brenda se prenait pour Paris Hilton ?


6- Un chien peut être caractériel, irascible, violent, dangereux

Il vous faudra par conséquent financer les charabias de psychologie animale ou de comportementaliste canin, les coquetteries de toutes sortes (laisses en croco, veste, chaussons…) et les caprices de votre animal favori.

Pour la dangerosité, il faut juste se rappeler des différents faits divers, assez réguliers, qui émaillent notre quotidien.

D’aucuns ont fini par oublier que c’était des animaux; à leur propre dépens.


7- Un chien embarrasse vos amis et visiteurs

Avoir un chien qui traîne son manque ou son excès d’affection entre vos pieds pendant toute une soirée entre amis, qui mange les restes qu’on lui balance ou encore qui mange à table avec les convives, demeure un spectacle assez pathétique.

Cela devient proprement gênant quand il aboie à tout-va et réclame de l’attention alors que l’on s’est rassemblé pour oublier momentanément ses propres obligations.


8- Avec l’âge, ils finissent toujours par se désintéresser de leur animal fétiche

Et qui devra s’en occuper et l’avoir sur le dos, bon gré, mal gré ?


9- Un chien meurt un jour

Cela peut créer momentanément des traumatismes qui disparaissent avec une Playstation, bien sûr ! Par contre, vous devrez vivre le restant de vos jours avec les souvenirs mythifiés de vos enfants qui ne manqueront jamais de vous rappeler la disparition de leur « ami ». Il y’en a qui ont carrément des autels, des sanctuaires pour des animaux disparus.

De leur vivant, ils vous ont coûté une fortune, ne vous ont rien rapporté à part une balle de tennis ou le plaisir sadique de faire peur au facteur, porteur de factures donc, de mauvaises nouvelles et même morts, il faudra encore se les coltiner et voir son esprit occupé par les atermoiements ridicules de vos enfants.


10. Il est quasiment impossible de se débarrasser de cet intrus dans la famille

En effet, vous risquez de passer pour un génocidaire auprès de vos enfants le jour où vous oserez proposer de le donner pour adoption à la SPA. N’en parlons plus si vous vous en débarrassez lâchement comme certains, au bord de la route !

Certains ont d’ailleurs sauté violemment le pas, et donné de la mort aux rats à leurs animaux de compagnie. La dernière fois qu’on les a vu, c’était à la barre …

1337657_chow_chow_2.jpg

Parce qu’ils se sont laissés prendre au piège, par amour pour leurs enfants.

Sacrifiés sur l’autel de la culpabilisation, de la sollicitude.

Un « non » ferme aurait suffi !

Osez le bon sens !

YDM

Be the first to comment on "10 raisons de ne pas leur offrir un chien"

Leave a comment